Un peu d’histoire

Les origines de l’hypnose sont relativement lointaines, on en trouve des traces chez les sumériens, dans certains papyrus Egyptiens, dans la Grèce ancienne ou encore en Chine, en Inde, en Afrique et chez les premiers guérisseurs chamaniques.

Dans sa forme classique l’histoire de l’hypnose débute au XVIII siècle avec le médecin allemand Franz Anton Mesmer (1734-1815) qui propose à des fins thérapeutiques l’utilisation d’un fluide magnétique universel, point de vue remis en cause plus tard par ses successeurs pour envisager l’hypnose de manière beaucoup plus scientifique, notamment dès 1845 avec les chirurgiens James Braid et James Esdaile qui travailleront sur l’anesthésie hypnotique pour une chirurgie sans douleur. 

De grands noms se succèdent dans l’histoire de l’hypnose comme Charcot, Liébeault, ou Bernheim qui la feront évoluer et avancer avec quelques polémiques aussi. Même Freud sera pendant une courte période (1887-1895) praticien en hypnose avant de la délaisser complètement.

 

 

Mais le véritable tournant s’établit avec Milton Erickson (1901-1980) psychiatre américain qui consacra sa vie à étudier et à pratiquer l’hypnose. Il fut aussi celui qui lui donna sa forme moderne. Ses découvertes et son approche ont révolutionné la vision de l'hypnose très éloignée de ce que l'on avait au début du XXe siècle et ont ouvert la voie à la PNL et à nombre pratiques.

Milton Erickson

Psychiatre et psychologue américain Milton Erickson né en 1901 au Neva da et mort en 1980 en Arizona a joué un rôle important dans le renouvellement de l'hypnose clinique et thérapeutique.

Son approche repose sur la conviction que le patient possède en lui toutes les ressources nécessaires pour répondre de manière appropriée aux situations qu'il rencontre et peut mobiliser ses compétences et ses possibilités d'adaptation personnelles à travers un travail de l’inconscient en état d’hypnose.

Atteint de poliomyélite à l'âge de dix-sept ans, il est l’archétype du « guérisseur blessé », expérimentant sur lui-même certains phénomènes qu'il mettra ensuite en application chez ses patients.

Considéré comme le père des thérapies brèves[], ses travaux ont inspiré plusieurs approches thérapeutiques, dont l'hypnose ericksonienne, la thérapie brève de Palo Alto[], la programmation neuro-linguistique (PNL)